Les attentes utilisateurs relatives au Dashboard, ou tableau de bord, sont intimement corrélées à l’expansion de la Datavisualisation (ou Dataviz) dans les entreprises.
Il est en effet parfois délicat de présenter des données compréhensibles à des personnes qui ne sont pas spécialisées dans la data, ou qui ne sont pas familières du domaine lié à ces données. C’est même une démarche qui peut devenir carrément laborieuse.

Quel rapport avec les widgets et les Dashboards (ou dash board)? Et bien nous y venons, car ce problème est en réalité un problème de communication, ou plus exactement, de support de communication.

 

Dashboard et widget

 

Aussi engageant que soit l’orateur, si un tableau est bourré à craquer de nombres il sera intrinsèquement rébarbatif et l’orateur n’y pourra rien.

Heureusement, la Dataviz est venue au secours de générations d’orateurs en représentant les données sous une forme visuelle et graphique instantanément et intuitivement compréhensible par tous.

Mieux, grâce à la Datavisualisation il est maintenant possible de se passer d’intermédiaire (d’orateur) pour comprendre en un coup d’œil les informations essentielles liées à une activité complexe, notamment à travers des Dashboards actionnables.


C’est le rôle du Dashboard, ou tableau de bord, de regrouper sur un écran unique les informations les plus importantes, c’est-à-dire les plus actionnables, afin de permettre à son lecteur de prendre de meilleures décisions qui infléchiront ou consolideront les performances constatées.

Or, vous l’aurez noté, les entreprises collectent aujourd’hui de plus en plus de données. En raison de la complexification de leur univers concurrentiel, de l’évolution de leur activité ou encore de l’interopérabilité croissante des outils d’exploitation, les entreprises alimentent un océan de data et celui qui cherche une information concrète et actionnable peut rapidement se sentir seul en mer.

Les Dashboards s’adaptent donc à cette multiplication des data sources en garantissant une collecte complète, un traitement rigoureux et une réconciliation parfaite de toutes les données de l’entreprise, où qu’elles soient, afin de présenter sur un écran unique des informations fiables, lisibles et immédiatement utiles.

Et là se situe le premier défi que doit relever la Dataviz : chaque cerveau humain va réagir différemment à l’information visuelle qu’il traite et il va en tirer des conclusions très sensiblement différentes de celles issues d’autres cerveaux.

C’est un problème majeur. En effet, si la Datavisualisation a pour ambition de rendre accessibles les informations complexes, elle a également pour objectif de faire partager une seule et même compréhension de ces résultats au sein de l’organisation.

Prenons l’exemple de notre perception des couleurs pour illustrer ce point:

  • Nous percevons les différentes couleurs grâce à différentes sortes de photorécepteurs situés dans notre rétine.
  • Or la densité de ses photorécepteurs diffère d'un individu à l'autre.
  • C’est en fait l’action combinée de nos yeux et de notre cerveau qui nous permet de « déduire » les couleurs, d'où inévitablement des variations dans la perception des couleurs d'une personne à l'autre.
  • Deux cerveaux vont donc déduire des couleurs sensiblement différentes.
  • Or, le traitement par notre cerveau d’informations visuelles combine bien entendu une grande variété de facteur au-delà de la déduction des couleurs.
  • Les interprétations d’une Dataviz par des personnes différentes peuvent donc être sensiblement différentes.

Heureusement, pour uniformiser la compréhension de l’information partagée entre tous, la Datavisualisation dispose d’un outil redoutable ... le widget.


Dans sa définition initiale le widget est une petite application facilement installable sur une page web et qui permet d’enrichir l’usage que l’on fait du contenu de cette page.
Dans l’univers de la business intelligence, le widget désigne les composants du Dashboard (tableau, graphique, filtre, …) qui permettront au tableau de bord de présenter des informations utiles au lecteur.


Imaginons un Dashboard type, assez générique que vous pourriez télécharger gratuitement depuis un site web.

Vous en conviendrez, ce Dashboard ne correspondra vraisemblablement pas précisément aux besoins de votre entreprise ou de votre département. Pour que votre entreprise puisse exploiter toutes le potentiel d’information de ce Dashboard il vous faudra l’adapter à vos besoins précis.

Imaginons maintenant que ce Dashboard soit constitué de widgets.

Pour adapter le tableau de bord au besoin de votre entreprise il vous suffira d’ajouter, supprimer, déplacer des widgets pour construire un Dashboard parfaitement adapté au besoin qu’il doit couvrir.

Voilà l’utilité principale des widgets et l’explication de leur lien très étroit avec les Dashboards : il permettent d’adapter avec précision l’information du Dashboard aux besoins des utilisateurs.

Allons plus loin sur le sujet des Dashboards

Nous avons vu que nos cerveaux traitent différemment les informations visuelles. En plus de la déduction des couleurs, nos cerveaux produisent des écarts liés à une multiplicités de facteurs comme par exemple notre âge ou nos expériences vécues.
Pour uniformiser la compréhension d’un Dashboard entre tous les collaborateurs de l’entreprise, le widget joue ici aussi un rôle clé.

Les widgets permettent à chacun de personnaliser un Dashboard partagé, afin de construire un tableau de bord précisément adapté à préférences de chacun : emplacement des différentes informations, types de graphiques utilisés, couleurs attribuées, effets d’animations, … chaque lecteur devient maître du Dashboard pour l’adapter précisément à son « goût », c’est-à-dire au fonctionnement de son propre cerveau.

Voilà la raison pour laquelle la notion de « widget » est intimement associée au Dashboard en Dataviz : le widget offre une solution intuitive pour adapter instantanément un Dashboard aux spécificités d’une organisation et il permet, au niveau individuel, de personnaliser un Dashboard par rapport au fonctionnement du cerveau de chacun.

Alors qu’on se le dise, le widget est utile à plus d’un titre, et notamment parce qu’il nous rend tous égaux devant l’information et devant le Dashboard (ou dash board).

 Datavisualisation avec Reeport

Écrit par Tomasz Stachorko le 8 October 2018.

A propos de l'auteur

Dataviz, KPI, Dashboards, ... Aucun autre animal n'a été maltraité ou blessé durant la rédaction de mes articles.

Articles que vous pourriez aimer